black-android-smartphone-on-top-of-white-book-39584

La Cyber malveillance et comment s’en prémunir.

Naviguer en ligne comporte des dangers dont il faut savoir se prémunir pour ne pas tomber dans des pièges parfois grossiers … mais parfois particulièrement bien mis en œuvre !

Phishing, fraudes, arnaques, attaques, les risques en naviguant sur Internet sont plus que nombreux et les auteurs de ces malveillances ne manquent pas de créativité pour vous soutirer de l’argent, des données ou quelques informations privées !
Pour se prémunir de ce phénomène qui ne fait que croître ces dernières années, il est important d’aborder le Web en conscience et sans fermer les yeux en pensant que “cela n’arrive qu’aux autres”.

Vos données sont prisées et ont une très grande valeur pour les entreprises comme pour des particuliers peu scrupuleux. Chaque jour des attaques à plus ou moins grande échelle font sauter le verrou de nos informations personnelles pourtant bien sagement gardées sur des serveurs de confiance, Dropbox, McDonald’s, Decathlon, vous avez déjà réalisé un achat ou créé un compte sur un site internet ? Alors vos données, sensibles ou non, sont stockées et susceptibles d’être dérobées.

Après ce constat alarmant, nous n’allons pas vous laisser comme cela. Car si effectivement le danger est là, il est relativement simple de s’en prémunir et d’apprendre à détecter la fraude lorsqu’elle se présente à nos yeux.


Détecter la cyber malveillance

La forme la plus courante de fraude s’appelle “phishing” ou hameçonnage en bon français et consiste à vous soutirer des informations en travestissant un mail, un message ou même un appel téléphonique et en prenant une apparence familière. 

Typiquement : vous recevez un email de votre banque vous informant d’une opération douteuse sur votre compte bancaire, super ! Merci à ma banque pour sa réactivité et sa proactivité, vous cliquez sur le lien, entrez vos informations personnelles afin d’accéder à votre compte et de régler ce problème ! Et bien … vous vous êtes fait avoir !

Attention, nous ne sommes bien sûr pas en train de dire que l’intégralité des mails en provenance de votre banque sont une tentative pour dérober vos données personnelles. Mais portez votre attention sur l’expéditeur de ce mail, est-ce bien l’adresse habituelle de votre banque ? De plus, le mail comporte-t-il des fautes d’orthographe qui pourrait trahir les mauvaises intentions de son auteur ?

Nous vous montrons un exemple de cas concret pour lequel nous ne vous conseillons pas de cliquer sur le lien que comporte ce mail, ce qui nous amène vers notre conseil le plus concret à appliquer durant chacune de vos visites sur Internet.

Au moindre doute concernant la provenance d’un email, de son auteur, de sa pertinence ou de sa date d’expédition (une banque ou une administration ne vous ferma pas parvenir un email à 4h32 du matin, par exemple) NE CLIQUEZ SUR AUCUN LIEN !
Signalez ce dernier comme indésirable et, mieux, faites le parvenir au véritable service en question pour que le nécessaire soit fait et éviter une victime.

Ici, tous les voyants sont au rouge, le texte comporte des fautes, des erreurs de traduction, une adresse email douteuse et un lien de destination exotique.

Se prémunir de la cyber malveillance

Maintenant que vous êtes sensibilisés à la cyber malveillance, il va falloir mettre en place des outils et des réflexes pour vous assurer de votre sécurité numérique.

Cela passe d’abord par des mots de passe forts, et nous savons que la question est doublement sensible. D’abord parce que pour beaucoup le mot de passe est synonyme de calvaire dont il faut toujours se souvenir alors qu’il est un maillon essentiel dans la chaîne de la sécurité. Pour vous rendre la vie plus facile, nous ne pouvons que vous conseiller d’utiliser un gestionnaire de mots de passe qui se chargera de se souvenir de vos mots de passes, codes et identifiants pour vous, plus qu’à vous rappeler d’un seul code principal pour déverrouiller votre trousseau de sécurité !

Crédit Pexels.com

En vous orientant vers une solution telle que Dashlane, vous intégrez non seulement un gestionnaire de mot de passes mais également un VPN qui vous permet de naviguer sur internet en protégeant davantage vos données personnelles.
D’autres solutions existent comme 1Password ou OnePass.

Vous souhaitez être accompagné.e pour mettre en place ces solutions sécurisantes ? Faites appel à votre assistant.e numérique le proche !
👉🏻 Carte de nos franchisés

Anim1

Conseils pour animer sa Page Facebook

Pendant un peu plus de 2 mois où nous étions chez nous, les commerces fermés et l’activité économique au ralenti, on a pu se rendre compte à quel point le numérique était vital pour rester en contact. Que ce soit pour discuter avec ses amis, sa famille ou ses clients.

Plusieurs métiers se sont alors tournés vers Internet pour « se sauver ». C’est le cas de certains commerces alimentaires qui ont fait le pari du Drive ou bien encore des restaurateurs qui ont créé à la va-vite une boutique en ligne pour y vendre leurs produits.

Maintenant que la plupart des entreprises ont repris dans des conditions nouvelles, c’est l’occasion de garder le lien qui a été créé au travers des réseaux sociaux et notamment sur Facebook, ce réseau social qui compte, en mai 2020, 3 milliards d’utilisateurs dont 2,5 actifs.

Connaître sa cible

Les statistiques de Facebook vous permettent d’avoir accès à une vue d’ensemble de vos publications.

Plus intéressant encore, elles permettent de mieux connaître vos abonnés. Âge, sexe, ville, heures de connexion…

L’engagement

C’est un indicateur essentiel qui permet de savoir ce qui fonctionne le mieux et auprès de qui.

Les contenus qui intéressent votre public sont :

  • Les anecdotes (tout ce qui est coulisses) : Ce que votre dernier client vous a raconté, le déroulement d’une intervention, une demande particulière… Ce que les internautes ne voient pas concernant votre entreprise. Ils adorent !
  • Les vidéos : vidéo d’un produit, vidéo d’un chantier, déballage d’un nouvel arrivage… On peut également publier des stories, c’est-à-dire des courtes vidéos qui seront mises en avant gratuitement par Facebook.

Ne pas oublier qu’une majorité de vos abonnés se connectent ou se connecteront depuis un smartphone. Le format des vidéos devra donc être adapté. Les vidéos doivent être courtes et pas monotones. Rythmées avec de la musique, une voix-off, une interview…

En pensant à sa cible, vue précédemment, l’idéal est de proposer le format le plus adapté. Dynamique et coloré pour un public jeune ; rassurant pour un public plus âgé ; sur la qualité proposée pour un public exigeant…

  • Les photos : sans être photographe pro, il va de soi que les images que vous publiez doivent être d’une bonne qualité. Pas floues, correctement cadrées.
  • Le texte : élément incontournable, pas de vidéo sans texte, pas de photo seule… Le texte, bien que court, doit être présent.

Les publications

Maintenant que vous en savez plus sur vos auditeurs et que vous avez mieux déterminé votre public, place aux publications.

On m’a souvent dit « Je n’ai pas le temps de m’occuper de Facebook », « c’est trop long à faire », etc.

D’un côté, Mon Assistant Numérique s’occupe de toutes ces personnes qui n’osent pas ou n’ont pas assez de temps ou qui ne s’y intéressent tout simplement pas.

Et heureusement, Facebook a pensé aux entrepreneurs n’ayant pas le temps.

Vous avez plusieurs possibilités :

  • Créer des publications en brouillon, pour les rédiger au fil du temps. Tant qu’elle n’est pas publiée, personne ne la verra. Vous pouvez donc y retourner plusieurs dizaines de fois et l’améliorer.
  • Programmer des publications : c’est une fonctionnalité essentielle pour ceux qui n’aiment pas perdre leur temps :
    • Après avoir analysé à quels moments de la journée ou de la semaine se connectent vos abonnés, il suffit de programmer une publication.

Le réseau social propose également des publications temporaires, plus rares, qui restent affichées un temps défini.

La partie « Publications publiées » permet d’avoir un meilleur suivi publications par publications.

D’une façon générale, une publication qui marche doit répondre à 3 critères marketing :

  • Être claire (les mots choisis doivent être percutants)
  • Être courte (les publications de moins de 5 lignes sont les plus partagées)
  • Être intéressante (Annoncer quelque chose de nouveau que le public doit découvrir)

On n’oublie pas d’y mettre des images, des émojis et d’enrober le tout… Le but est de donner envie à votre auditoire de partager votre contenu, de le commenter ou tout simplement de l’aimer. C’est ce qu’on appelle l’engagement.

Les boosts

Facebook propose de promouvoir certaines de nos publications. Seules celles qui ont été créées sur la Page peuvent être « boostées », c’est-à-dire qu’en payant vous allez toucher davantage de monde.

La recette magique n’est pas forcément de booster une publication qui a très bien marché. Généralement, celle-là se suffit à elle-même.

Il sera intéressant pour vous de choisir une publication qui va générer de nouveaux contacts, des nouvelles visites ou une augmentation de votre chiffre d’affaires, grâce au message qu’elle contient.

(Pour la première fois, il faut accepter la Politique de lutte contre les discriminations)

  • Choix d’une publication
  • Choix de l’objectif : gagner des réactions ou toucher + de clients

Par défaut, Facebook a déterminé une audience cible. Pas forcément la bonne. Pour regarder si elle correspond, cliquez sur Modifier.

Le mieux est de créer une audience grâce à la méthode de l’ultra-ciblage.

Inutile de viser 50 000 personnes. Mieux vaut viser et atteindre une cible de 3000 personnes. Vous serez plus précis dans votre message et votre cible sera plus réceptive, tout en dépensant moins.

Au départ, laissez les placements automatiques. Facebook choisira tout seul le moment et la personne ciblée.

Pour vous accompagner dans le mode de promotion et qualifier les critères, contactez notre collaborateur local.

Durée et budget

Il est important de savoir pendant combien de temps on souhaite publier son message. Avec un même budget, plus on diffusera longtemps, moins les publicités seront vues par un grand nombre.

Il faut donc lisser le budget en fonction du seul critère de durée. Facebook s’occupe du reste.

Il faut garder en tête que Facebook propose une estimation du nombre de personnes touchées. Ce n’est pas garantie. Cela peut être plus ou moins car cela dépend de nombreux critères.

Creator Studio

Facebook propose depuis peu un outil complet qui regroupe tous les moyens de gérer votre Page : Creator Studio, disponible aussi sur smartphone.

Vos assistants numériques sont présents pour vous expliquer comment vous en servir.

Facebook Shops

Dans quelques semaines, les commerçants vont pouvoir créer leur boutique en ligne sur Facebook de manière très simple.

Le réseau national Mon Assistant Numérique est là pour accompagner individuellement les professionnels dans la manipulation de ces nouveaux outils !

pexels-photo-2599244

Découvrez les rudiments de la Domotique !

Une maison plus intelligente, plus sûre et plus fun !

Vous avez difficilement pu passer à côté du grand boom de la Domotique depuis un peu plus de 5 ans. Autrefois très complexe, elle nécessite de percer les murs pour faire traverser des câbles entre les appareils, d’incruster une tablette de contrôle qu’il était impossible de déplacer … bref … un beau casse-tête en perspective !

La Domotique a achevé une mue complète tant d’un point de vue simplicité mais également fonctionnel qui lui permet d’être aujourd’hui déjà présente au sein des foyers français.

Car oui, vous possédez très certainement déjà un outil essentiel pour déployer chez vous une solution domotique, parfois même sans le savoir … votre smartphone !

Qu’il soit Android ou iOS, votre smartphone est déjà un “pont” domotique qui vous permet d’installer chez vous des solutions à l’utilité notable.

Une maison plus intelligente !

Imaginez, vous rentrez chez vous le soir, les mains pleines de sacs de courses, il vous suffit d’invoquer Google Assistant et de l’inviter à allumer la lumière pour que ce dernier allume les lampes connectées dans la pièce, voir dans toute la maison.

Mieux, vous pouvez concevoir des scenarii complexes en fonction de votre géolocalisation.

Vous êtes sur le point d’arriver à la maison ?
Votre smartphone en a parfaitement conscience et il déclenche, à distance, l’allumage de votre thermostat connecté pour relever la température de la pièce et les lumières s’allument progressivement.

À l’inverse, vous quittez votre domicile ? Votre caméra connectée peut envoyer cette information à votre assistant et baisser la température, de même si vous entrez en sommeil paradoxal et que votre matelas connecté détecte cette information.

Si toutes ces idées vous paraissent futuristes, croyez bien qu’elles sont aujourd’hui parfaitement accessibles et pour des tarifs très accessibles.
Vous pouvez maintenant vous procurer une ampoule connectée pour moins de 20€ et un dispositif à placer sous votre matelas qui analysera la qualité de votre sommeil et enverra des commandes à votre système de chauffage et vos ampoules connectées pour moins de 100€ (avec le capteur de sommeil Sleep de chez Withings, par exemple).

Source Withings.com

Si la question de l’installation de ces dispositifs vous fait peur, faites appel à un assistant numérique près de chez vous qui saura vous conseiller et vous accompagner pour déployer ces solutions.

Vous êtes en sécurité chez vous !

Au-delà de l’aspect “amélioration” de son intérieur qui peut tout à fait apparaître comme “accessoire” pour beaucoup, la Domotique répond à des problématiques importantes en terme de sécurisation de son habitat.

Qu’elle soit intérieure ou extérieure, la Domotique vous permet de garder le contrôle en sachant, en temps réel, ce qui se passe chez vous.
Les solutions de caméras de la marque Netatmo, par exemple, vous permettent d’être averti quand une voiture se gare près de chez vous, avec une reconnaissance des plaques d’immatriculations vous permettant de savoir si le véhicule est connu ou non.

Source Netatmo.fr

Côté intérieur, la caméra est capable de vous avertir lorsqu’un proche quitte ou arrive au domicile en vous faisant parvenir le clip vidéo de l’arrivée ou du départ. Si un visage non reconnu est détecté, vous recevez une notification sur votre téléphone en temps réel.

Une fois à la maison, vous pouvez fermer l’objectif de la caméra pour préserver votre intimité.

Nous aurions pu également détailler l’intégralité des capteurs qu’il vous est possible de placer un peu partout dans la maison. Détecteur d’ouverture de portes, de fenêtres, motorisation des portes de garage, détecteur de présence, de fumées, de fuites d’eau … il n’y a pas de limite à l’inventivité et tous ont un point commun : votre assistant numérique sera en capacité de les relier à un pont Domotique qui vous permettra de profiter de tous les bienfaits de ces derniers sans même devoir y penser !

Nous espérons vous avoir permis d’en découvrir davantage sur la Domotique qui représente aujourd’hui une formidable évolution au sein même de votre domicile !

Vous avez chez vous des appareils connectés entre eux ? Faites-le nous savoir, partagez avec nous ces installations.

Faites la rencontre de votre interlocuteur dédié le plus proche pour apprendre toutes ces fonctionnalités : https://www.monassistantnumerique.com/home/reseau/

91835649_2257851564523207_8497921768156037120_o

Nouvelle attestation de déplacement sur smartphone


Depuis le lundi 6 avril, présenter son attestation de déplacement sur son smartphone est autorisé.

Vous devez impérativement passer par le site Web officiel :

https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-covid-19/

Un fonctionnement simplifié

La première étape est de remplir les informations courantes :

  • Prénom
  • Nom
  • Date de naissance (au format Jour / Mois / Année)
  • Lieu de naissance
  • Adresse postale
  • Ville
  • Code postal

Ensuite vous choisissez votre motif de déplacement

  • Sport
  • Courses alimentaires
  • RDV médical

Enfin, vous remplirez la date et l’heure de sortie.

Pour terminer, vous devrez cliquer sur le bouton « Générer mon attestation« . Le document au format PDF se trouvera dans votre téléphone ou votre tablette. Vous le retrouverez dans vos téléchargements mais aussi dans la partie dédiée à vos fichiers et documents.

Un QR code sera généré avec l’heure à laquelle le formulaire de l’attestation a été rempli. Ensuite, « les policiers et les gendarmes n’auront pas besoin de prendre le téléphone en main, il leur suffira de scanner l’écran » précise le ministre de l’Intérieur.

Attention aux arnaques

Méfiez-vous des applications spéciales censées vous simplifier la tâche ou présentant des options supplémentaires.

Il n’existe qu’un seul lien, celui qui est donné en début d’article.

Attention, des personnes malveillantes tenteront de vous orienter vers de faux sites ou de fausses applications. Comme souvent, soyez sur vos gardes !

A propos de l’auteur…

Fabien RAVAUD est un entrepreneur dans les nouvelles technologies sur la côte Atlantique, dans la région de Rochefort, proche de La Rochelle.

Formateur professionnel et médiateur numérique, il accompagne les collectivités, les professionnels et les particuliers dans un rayon de 30 km autour de Rochefort dans l’apprentissage de l’informatique au sens large.

Retrouvez-le sur sa page et sur Facebook.

21288167

Comment utiliser la nouvelle attestation numérique de déplacement ?

Comment ça marche ?

Pour remplir votre attestation numérique, rien de plus simple.

Première étape : ouvrez votre navigateur internet, rendez-vous sur le site du ministère de l’Intérieur et cliquer sur « générer » une attestation. Par souci de sécurité, nous vous conseillons de ne pas vous rendre sur d’éventuels autres sites qui vous proposeraient le même service.

Deuxième étape : une page avec un formulaire s’affiche dans votre navigateur. Remplissez-le avec vos nom, prénom, date et lieu de naissance, adresse postale. Choisissez ensuite votre motif de déplacement, la date de votre sortie et l’heure de votre sortie. 

Dernière étape : une fois ces champs remplis, cliquez sur le bouton « Générer mon attestation » : un fichier PDF est alors automatiquement enregistré dans votre téléphone. Vous n’avez plus qu’à l’afficher (et à savoir le retrouver dans votre smartphone) en cas de contrôle. Si vous ne savez pas où le retrouver, rendez vous dans vos applications, puis « mes fichiers » et « téléchargements ».

Notons que lors que vous voudrez générer une nouvelle attestation (ce qui sera obligatoire à chaque sortie), il faudra à nouveau tout remplir. Les différents champs sont vidés à chaque fois.

Comment se déroule le contrôle ?

Si vous faites l’objet d’un contrôle des forces de l’ordre pendant votre déplacement, il suffit de leur présenter votre smartphone avec l’attestation téléchargée. Vous l’aurez peut-être remarqué : à la différence de l’attestation papier, l’attestation numérique possède un QR Code. C’est ce symbole carré que vont scanner les policiers ou les gendarmes, avec un application baptisée CovidReader, une application Android, détaille le site spécialisé iGen.

Les informations contenues dans votre attestation s’afficheront alors directement sur leur terminal

Marc Mauhourat
https://cutt.ly/ZtZeRRM
incredimail-1024x304

À l’aide, Incredimail ne fonctionne plus !

Depuis le 20 mars 2020, les équipes d’Incredimail annoncent qu’après une existence de 20 ans, le développement, support et maintien du logiciel de messagerie Incredimail a pris fin.

Envoi de messages impossible ? Aucun nouveau message ? Erreur Incredimail ?

Tous ces symptômes sont sûrement dus à l’arrêt planifié d’Incredimail.

Incredimail c’est quoi ?

Incredimail, c’est un logiciel de messagerie électronique (e-mail) sur ordinateur Windows existant depuis 1999.

Surtout connu pour ses fonctionnalités « amusantes » telles que des fonds d’écran, des smileys ou encore des animations visuelles pour signaler l’arrivée d’un nouveau message.

Le chien ou le majordome ont été très populaires !

Le majordome annonçant l’arrivée d’un nouveau message
Le chien d’Incredimail

À son apogée, 4 millions de personnes dans le monde ont utilisé Incredimail et ses modules pour égayer sa messagerie électronique.

Selon les équipes d’Incredimail, la cause du déclin du logiciel est due aux réseaux sociaux, aux messageries instantanées ou bien aux smartphone.

Quelles conséquences ?

Cela signifie que les utilisateurs ne peuvent plus, dès lors, utiliser ce programme, très plébiscité au début des années 2000.

Le message publié sur le site Internet précise que « L’envoi, la réception et la visualisation de vos e-mails, contacts et pièces jointes ne seront pas disponibles via IncrediMail« . Cela peut toutefois fonctionner encore mais dans de moins bonnes conditions, rajoute l’équipe.

Enfin, leur page Internet ne le signale pas, mais Incredimail a, pendant très longtemps, été décrié par certains utilisateurs et par les experts en sécurité.

Il a été accusé de plusieurs choses :

  • Incredimail fait planter les ordinateurs par sa consommation excessive de mémoire
  • Incredimail est un logiciel espion qui envoie des données à ses concepteurs
  • Il est très compliqué de désinstaller Incredimail

Certains éléments n’ont jamais pu être réellement prouvés.


Quelles solutions ?


La solution qui nous vient en premier à l’esprit est donc de migrer vers des logiciels de messagerie électronique modernes et maintenus à jour. Des concurrents qui, parfois, n’existaient même pas à l’époque à laquelle Incredimail est apparu !

L’un des professionnels du réseau Mon Assistant Numérique se fait un plaisir de réaliser pour vous l’opération et de vous former à l’utilisation du nouveau programme.

Thunderbird

La première possibilité est de transférer vos messages vers Thunderbird.

MonAssistantNumérique réalise régulièrement des formations sur ce logiciel entièrement gratuit, personnalisable et très fiable. Il est doté de beaucoup de fonctionnalités et il est animé par une forte communauté d’utilisateurs.

» https://www.thunderbird.net/fr/

Mailbird

Mailbird remplit les fonctions classiques d’un logiciel de courrier électronique.

Personnalisation de l’interface et envoi simplifié des messages.

La traduction en français est un peu aléatoire, néanmoins.

Un entrepreneur de chez MonAssistantNumérique viendra chez vous pour vous installer et vous former à son utilisation.

» https://www.getmailbird.com/

eM Client

eM Client, en plus de gérer correctement vos mails, intègre un calendrier, une messagerie instantanée et quelques fonctions pratiques.

En faisant appel à un professionnel du réseau Mon Assistant Numérique, il vous aidera à prendre en main ce nouveau programme de messagerie.

» https://www.emclient.com/

Outlook

Du côté des solutions payantes, une seule messagerie est réellement riche de fonctionnalités et fiable, c’est celle que propose Microsoft depuis des années à des millions d’utilisateurs.

Outlook est un outil professionnel mais accessible aux particuliers et même aux petites bourses.

Mon Assistant Numérique intervient des centaines de fois par an sur ce logiciel et connaît bon nombre d’astuces. Votre assistant local pourra vous guider dans son utilisation et son paramétrage.

Le webmail, l’autre alternative

Que vous soyez utilisateur d’une adresse Gmail, Orange, Wanadoo, La Poste ou encore SFR, Yahoo, Free ou Hotmail… l’une des solutions les plus efficaces reste de se tourner vers le « webmail » de son fournisseur.

Une partie des nombreux webmail existants

Autrement dit vers le site Internet sur lequel vous n’aurez rien à configurer, juste à saisir votre identifiant (adresse e-mail) et votre mot de passe.

Souvent ces plates-formes sont très simples d’emploi mais plus lentes et limitées en fonctionnalités. Ainsi, l’utilisateur est également obligé de supporter les évolutions de la messagerie, quitte à revoir complètement son utilisation.

Nous vous rappelons que c’est aussi le rôle de Mon Assistant Numérique de vous aiguiller sur les modifications et vous montrer les nouveautés et leur mode d’emploi.

La messagerie sur mobile

Enfin, vous pouvez opter pour un virage 100% numérique en contactant un assistant pour qu’il vienne configurer, paramétrer et vous expliquer l’utilisation de vos courriers sur votre smartphone ou votre tablette !

Quoi de mieux pour être moderne et joignable en toutes circonstances !

Tout comme sur ordinateur, il existe de nombreuses solutions.

Votre assistant numérique près de chez vous se fera une joie de vous renseigner si vous le contactez !

A propos de l’auteur…

Fabien RAVAUD est un entrepreneur dans les nouvelles technologies sur la côte Atlantique, dans la région de Rochefort, proche de La Rochelle.

Formateur professionnel et médiateur numérique, il accompagne les collectivités, les professionnels et les particuliers dans un rayon de 30 km autour de Rochefort dans l’apprentissage de l’informatique au sens large.

Retrouvez-le sur sa page et sur Facebook.

woman teaching confused elderly man how to use laptop

Accompagnement numérique : s’intéresser au besoin du client

Une cliente que j’accompagne depuis plusieurs mois m’a confié son ordinateur pour sonder tout ce qui clochait. Quelqu’un l’avait utilisé avant elle et elle ne retrouvait pas tous ses repères.

Elle m’avait laissé un mot avec une liste de logiciels sur lesquels elle s’interrogeait.

Lorsque j’allume son ordinateur, je constate que la personnalisation que j’avais laissée lors de ma dernière intervention chez elle (pour une formation à sa messagerie Gmail) avait été retirée.

En manque de repères numériques

À l’époque, cette cliente qui débutait en informatique voulait des « repères ». En tant que pédagogue, je lui ai proposé plusieurs astuces dont l’une est d’afficher à l’écran ce qu’elle aura le plus besoin.

J’ai donc organisé son Bureau Windows comme son bureau physique en lui créant des zones virtuelles où elle allait retrouver ses programmes favoris.

En effet, il est admis que pour travailler efficacement il faut se placer dans de bonnes conditions ; votre bureau doit être bien rangé avec un minimum de choses inutiles et tout doit être à portée de main.

Le plus utile au centre de son écran, pour un accès direct à son navigateur Internet, son traitement de texte et l’explorateur de fichiers.

Google Chrome, LibreOffice Writer, Mes Documents

Le moins utile en haut à gauche, selon ses préférences.

Ce PC, Images, Téléchargements

L’inutile mais non supprimable en haut à droite, la corbeille.

Cela donne donc quelque chose proche de cet exemple d’organisation.

Chaque organisation est liée à la personne accompagnée. Elle n’est pas forcément identique pour toutes les personnes qui souhaitent progresser en informatique.

Une erreur fréquemment commise

Pour mieux comprendre cette nouvelle liste de programmes et leur présence sur son ordinateur, je l’ai contactée et elle m’a expliqué qu’elle suivait des cours d’informatique organisé par un ami retraité avec 3 de ses amies.

La « concurrence » de son ami ne m’a pas inquiété très longtemps au fur et à mesure que je l’ai questionnée sur l’utilisation des logiciels dans son cas. Elle ne savait plus, pour la plupart, à quoi ils étaient destinés…

Elle m’a clairement expliqué que son ami a installé tous ses logiciels et leur faisait régulièrement des démonstrations voire des mini-formations sur l’utilisation des programmes. Lui les utilisait et les trouvait très pratiques.

Parmi les logiciels que son ami a installés : Dashlane, Bandizip, SyncToy, 360 Security, ProtonMail, System Ninja… (et une vingtaine d’autres).

Pour les connaisseurs, ces programmes-là ont une tâche bien précise en fonction de l’utilisation quotidienne ou régulière de son ordinateur.

Parfaits pour ralentir un ordinateur

D’une part, il s’agit de la panoplie idéale pour qu’on nous demande un dépannage parce que « Mon PC est lent« .

D’autre part, son ami ne s’est pas posé la question sur les besoins de ma cliente. Il s’est dit « ce qui est utile à moi sera utile à elle ». Mauvaise pioche !

Enfin, j’ai pu insister auprès d’elle sur le fait qu’après mon intervention, elle récupérerait son ordinateur avec les seuls logiciels utiles à ses besoins et à son niveau informatique !

Des besoins loin d’être identiques

Là où un trop grand nombre de ceux qui donnent des « cours d’informatique » s’imaginent que tout le monde a le même niveau, les mêmes envies et les mêmes besoins, je suis persuadé qu’il faut partir de la personne et de ses besoins.

Au contraire, par le biais de mon engagement avec le réseau d’inclusion numérique « MonAssistantNumérique » (M@n), je suis là pour créer du lien avec la personne et comprendre, analyser et proposer les bons outils par rapport à la demande.

Mes clients sont ravis, je ne leur installe pas 50 outils différents qu’ils ne sauront pas prendre en main. J’installe juste ce dont ils ont besoin, ce qui leur sera réellement nécessaire. Ils évolueront puis s’habitueront à ces outils.

Enfin, le jour où ils voudront en faire plus, je serai là, pour installer le programme qui correspondra le mieux à leurs besoins et non pas le logiciel que je trouve le mieux. Et, bien entendu, ils auront la formation sur ledit programme pour ladite utilisation.

Faire confiance à un professionnel

Tout l’intérêt de passer par un professionnel de la formation, c’est donc s’assurer d’une expérience et d’un sens de la relation aiguisé.

Les professionnels du réseau « M@n » se forment régulièrement aux nouvelles technologies, rencontrent plusieurs dizaines de personnes chaque mois. Ils interviennent au domicile de chacun, dans leur intimité.

Ils sont capables de détecter rapidement les besoins de chaque personne mais également de proposer des outils ou des solutions pour faciliter l’utilisation des outils numériques.

A propos de l’auteur…

Fabien RAVAUD est un entrepreneur dans les nouvelles technologies sur la côte Atlantique, dans la région de Rochefort, proche de La Rochelle.

Formateur professionnel et médiateur numérique, il accompagne les collectivités, les professionnels et les particuliers dans un rayon de 30 km autour de Rochefort dans l’apprentissage de l’informatique au sens large.

Retrouvez-le sur sa page et sur Facebook.

banniere trad

3 outils gratuits pour traduire un texte

Vous effectuez régulièrement des recherches et il vous arrive de tomber sur des articles en langue étrangère difficile à interpréter ? Vous souhaitez comprendre les textes que vous entendez dans les films et séries ? Vous rédigez des messages professionnels en anglais ? Vous souhaitez vous perfectionner ou être sûr.e de la bonne traduction d’un mot, d’une phrase ou d’un paragraphe ? …

Cet article est fait pour vous. Mon Assistant Numérique a testé et validé pour vous 3 outils gratuits pour traduire des textes.

DeepL – celui qui fait trembler Google

DeepL est un service de traduction en ligne d’origine Européenne, plus particulièrement conçu en Allemagne.

Bien qu’encore jeune — il est sorti en 2017 — il s’avère être particulièrement performant grâce à de nombreuses technologies d’apprentissage encore secrètes.

L’outil s’utilise aussi bien en ligne que via un logiciel sous Windows et sous Mac.

Il reconnait 11 langues et s’étoffe régulièrement de nouvelles fonctionnalités. Depuis le 19 mars, le service en ligne vient d’ajouter 2 nouvelles langues (Japonais et Chinois).

Visiter le site de traduction DeepL

Google Traduction – le plus connu

Longtemps n°1 sur la traduction en ligne, il reste un outil de référence. Il s’appuie sur l’abondante aide de Google au travers de l’intelligence artificielle et le deep-learning.

Il sait traduire plus d’une centaine de langues et propose plusieurs fonctionnalités utiles : traduction avec des caractères latins d’idéogrammes asiatiques ou lecture audio de la traduction.

De plus, Google Traduction est accessible en ligne, sur les smartphone via des applications dédiées mais aussi sous forme d’extension au navigateur.

Visiter le site de traduction Google Traduction

Reverso – dans l’ombre de Google

Reverso est un outil de traduction qui existe également depuis des années. Il reconnait une quinzaine de langues.

Ce qui distingue Reverso de DeepL ou de Google Traduction, c’est la mise en contexte qu’il propose. Ainsi, il donne une phrase exemple ou de contexte selon la situation liée à la traduction d’une phrase ou d’un paragraphe.

Comme son homologue Google Traduction, il est disponible via le Web, les applis Android / Apple et sous la forme d’une extension pour le navigateur Google Chrome.

Visiter le site de traduction Reverso Traduction

En conclusion, si vous êtes à la recherche d’un outil précis pour traduire vos textes, tournez-vous plutôt vers DeepL. Si vous recherchez un outil qui sait faire plein de choses avec un bon niveau de traduction, c’est Google Traduction qui sera le meilleur choix. Enfin, si vous préférez comprendre la traduction dans un contexte précis, Reverso sera votre allié !

Dans tous les cas, un assistant du réseau Mon Assistant Numérique sera là pour vous guider dans l’utilisation de l’outil idéal.

A propos de l’auteur…

Fabien RAVAUD est un entrepreneur dans les nouvelles technologies sur la côte Atlantique, dans la région de Rochefort, proche de La Rochelle.

Formateur professionnel et médiateur numérique, il accompagne les collectivités, les professionnels et les particuliers dans un rayon de 30 km autour de Rochefort dans l’apprentissage de l’informatique au sens large.

Retrouvez-le sur sa page et sur Facebook.

LOGO HD PND - copie

MonAssistantNumerique.com, le Réseau national de l'inclusion Numérique.

Formation en informatique sur-mesure , accompagnement numérique et assistance informatique des particuliers et des professionnels

Suivez nous

Prise de contact

Coordonnées

  • Réseau M@n, MAME, 49 Boulevard Preuilly, 37000 Tours
  • 02 46 65 05 65
  • contact@pratimedia.com

Trouvez votre assistant numérique

cartemai2019

Copyright 2019 Glide Company SAS © Tous droits réservés - A propos