Trucs et astuces
Publié le :
15/11/2022
Temps de lecture :
4 min

Sobriété énergétique : les bons réflexes dans le numérique

Fabien RAVAUD
Mon assistant numérique
Rochefort
Fabien RAVAUD
Ayez le déclic du numérique !
Rochefort

Nous constaterons à la lecture de cet article que cette économie n'est pas que financière. Grâce aux astuces que vous trouverez dans cet article, vos appareils pourront également avoir une plus grande durée de vie mais votre santé pourrait aussi s'en trouver améliorée ! De façon antinomique, c'est aussi grâce au numérique que vous pourrez faire des économies !

Rappelons que le numérique représente 4% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, selon The Shift Project et pourrait atteindre les 7% d’ici 2040.

Le site de l'Adème nous propose un tableau comparatif sur les appareils qui consomment le plus à la maison. On y apprend également qu'une moyenne de 15 appareils connectés/numériques équipent les Français en 2021 !

L'ordinateur

Nous pouvons vous recommander d'éteindre votre ordinateur lorsque vous savez qu'il ne sera pas utilisé sur une longue période. Par exemple, vous savez que vous consultez seulement une fois par jour votre ordinateur, dans ce cas, éteignez-le une fois utilisé.

Néanmoins, si vous l'utilisez plusieurs fois par jour, il est préférable de le mettre en veille. Vous trouverez cette option dans les menus d'extinction (PC/Mac).

Un ordinateur récent

L'idéal reste même de régler vos temps de mise en veille. Que vous utilisez Windows ou Mac, vous trouverez des réglages concernant la mise en veille. Par exemple, vous pouvez régler l'ordinateur pour que l'écran s'éteigne au bout de 10 minutes et l'ordinateur au bout de 15. Ces temps sont à définir selon votre usage personnel.

En éteignant l'ordinateur plusieurs fois par jour, si votre machine est ancienne, cela risque de fragiliser les composants, notamment le disque dur, s'il est mécanique.

A savoir : un ordinateur fixe (une tour ou un tout-en-un) consomme davantage d'électricité qu'un ordinateur portable. En général, votre ordinateur fixe, en raison de son écran, vous coûtera une cinquantaine d'euros par an (60€ en cas d'augmentation de l'électricité), tandis qu'un PC portable approchera les 5€ par an (8€ en cas d'augmentation de l'électricité).

L'imprimante

Oui, l'imprimante fait partie de ces appareils qui peuvent être éteints quand on ne les utilise pas. Bien au contraire. Néanmoins, si vous ne l'utilisez vraiment pas souvent, il est vivement conseillé de l'allumer au moins une fois chaque semaine et d'imprimer une feuille (quelques lignes écrites en noir et un peu de couleur) afin d'éviter que les cartouches ne sèchent. Cela vous coûtera plus cher en cartouche qu'en électricité !

Une imprimante

Une imprimante allumée en veille toute l'année vous coûtera environ 5€ (+8€). Si elle fonctionne seulement quand vous en avez besoin, cela ne dépassera pas 2€ (+3€).

Le téléviseur

Le téléviseur représente environ 20€ de dépenses annuelles (+25€). d'électricité d'un foyer français. Tous les téléviseurs sont désormais équipés d'un mode veille. Vous l'aurez remarqué, elles ne s'éteignent pas vraiment quand on appuie sur le bouton "Eteindre" de sa télécommande.

La raison est aussi simple que logique. Elle reste à l'affût de mises à jour et surtout maintient ses composants à une certaine températures afin de les allumer immédiatement, dès que quelqu'un presse le bouton "Power".

Samsung évoque sur son site Internet la raison suivante : Le téléviseur consomme plus d'énergie et donc de puissance lorsque l'appareil doit redémarrer à chaque fois que si l'appareil reste en mode veille.

Un téléviseur nouvelle génération

Pour autant, on peut se demander si c'est réellement utile ?

La réponse est NON. Les mises à jour peuvent se faire lorsque la TV est allumée, en allant dans les réglages. Le "temps de chauffe" reste limité sur les modèles récents. Néanmoins, si vous allumez plusieurs fois par jour votre écran de télévision, il pourrait sembler judicieux de le laisser en veille.

Nous vous recommandons alors de brancher votre téléviseur ainsi que l'ensemble des éléments sur une multiprise équipée d'un bouton d'arrêt.

Vous pouvez également paramétrer votre téléviseur pour qu'il se coupe automatiquement après une certaine durée de visionnage.

Le décodeur TV

Encore un sujet qui divise. Les derniers modèles de décodeurs TV, notamment ceux d'Orange et de SFR, sont équipés d'une fonction mise en veille avancée. Chez Orange, il s'agit d'éteindre tous les composants qui ne sont pas utiles au (bon) fonctionnement de l'appareil. Mais l'opérateur prévient : le démarrage prendra environ 2 minutes. C'est le temps à attendre pour que l'ensemble soit opérationnel sans risque.

Ces boitiers consomment en général 7€ d'électricité par an (+9€).

Le décodeur TV d'Orange

Le lecteur DVD

Il est également plutôt opportun de débrancher les appareils qui ne servent pas. La mise en veille consommant encore un petit peu pour un lecteur DVD, de l'ordre de 2€/an (+3€).

La console de jeux vidéo

Encore un appareil qui est souvent relié à la TV. Celui-ci est donc, la plupart du temps, utilisé avec le téléviseur allumé. En règle générale, pensez à couper la console lorsque vous ne vous en servez pas. Sa consommation étant importante, de l'ordre de 25€ par an (+30€).

Home Cinema

Ce système sonore qui ambiance une pièce est agréable mais il consomme également beaucoup. Les meilleurs modèles relient le téléviseur à un ampli audio, lui-même relié à plusieurs enceintes. Cela peut représenter plusieurs éléments... chacun étant une source électrique, les home cinema consomment environ 8€/an (+10€).

Les ampoules

Vous pouvez remplacer vos ampoules classiques par des LED. De plus, si vous choisissez le bon modèle, vous pourrez même les contrôler à distance pour les allumer ou baisser leur intensité lumineuse, ce qui vous permettra également de moins consommer. Le numérique est un allié !

La consommation annuelle d'un foyer classique est de 2€/an (+3€) avec des lumières LED (connectées ou pas) contre 15€/an pour des lumières classiques (+20€).

La box Internet

Un sujet très épineux qui a agité jusqu'au monde politique. En effet, cet hiver, Orange va recommander à ses clients de totalement éteindre leur box Internet lorsqu'un pic de températures très basses sera annoncé.

Le 10 octobre dernier, le ministre chargé de la Transition numérique et des Télécommunications Jean-Noël Barrot a indiqué mettre en place une procédure nationale d'incitation aux économies d'énergie de la part des F.A.I. (Fournisseurs d'Accès à Internet) notamment via la généralisation des options de mise en veille automatique des box, grâce à des mises à jour logicielles ou aux box dernière génération.

Concrètement, en coupant sa box Internet, qui consomme environ 30€/an (+35€), vous ferez des économies mais vous vous priverez de nombreux services numériques, comme Internet, la télévision ou bien les appareils connectés comme des caméras ou des assistants personnels.

Les enceintes connectées

Les utilisateurs seront peut-être bientôt forcés de couper leur Google Home ou encore Amazon Alexa, dans le but de réaliser des économies d'énergie ! Ces petits appareils, branchés 24h/24 consomment une part d'électricité. Ils ne sont pas en veille, toujours à l'écoute (sans jeu de mots). On estime leur consommation à 6€ en moyenne (+8€).

Les assistants vocaux Google Home

Caméra de surveillance

Une caméra de surveillance est un élément "actif" du réseau. Constamment branchée et à l'écoute, souvent reliée à une base pour enregistrer, l'ensemble de ces 2 équipements représentent un coût moyen de 15€ par an (+20€).

Peut-être est-il préférable d'opter pour des caméras sans-fil, que vous rechargerez une fois tous les 4 à 6 mois ?

Les chargeurs électriques

C'est également un sujet de discorde : faut-il laisser brancher un chargeur sans appareil au bout du fil ?

Le chargeur consomme, même si vous n'y avez pas raccordé de smartphone ou de tablette. Il est donc conseillé de débrancher cet élément qui peut, à lui-seul, consommer jusqu'à 45 ct €/an (+ 50 ct €).

Un chargeur électrique

Les onduleurs

Ce sont des boitiers équipés d'une batterie et qui permettent de continuer à alimenter des appareils électriques, même en cas de coupure. Leur rôle est donc de stocker de l'énergie, ils consomment pour se (re)charger, mais dans la limite du raisonnable puisqu'on estime à environ 3€ sa dépense annuelle (+5€).

Les autres appareils

Thermostat connecté, visiophone connecté, NAS, bases de robot-aspirateur, détecteur de présence, vidéoprojecteur, robot cuisinier, cadre photo numérique... Autant d'appareils qui sont branchés en permanence, équipés (ou pas) d'un mode veille, cumulés, ils peuvent représenter une somme importante sur votre facture annuelle.

Un robot-aspirateur sur sa base

Les conseils des experts Mon Assistant Numérique

Tout d'abord, nous vous recommanderons de brancher des appareils sur des multiprises électriques équipées d'un interrupteur d'arrêt. Ce simple accessoire (qui coûte moins de 10€) vous permettra d'éteindre vos appareils et d'éviter de les laisser en veille, donc de consommer inutilement.

Nous pensons donc qu'il vaut mieux raccorder des objets "semblables", selon l'utilisation qui peut en être faite, par exemple :

  • Multiprise 1 : Ordinateur fixe + écran + imprimante + box Internet
  • Multiprise 2 : TV + décodeur TV + console de jeux vidéo

Il existe même des multiprises électriques équipées d'interrupteurs indépendants, qui permettent de couper une source d'alimentation à la fois et pas la totalité.

Une multiprise avec contrôleurs

Utiliser des objets connectés pour contrôler ce qui ne peut pas l'être

En clair, vous allez pouvoir faire des économies en connectant votre maison ! C'est ce qu'on appelle la domotique.

Par exemple, vos chauffages peuvent être équipés d'un module de détection de température. Selon le réglage, ils se coupent et se mettent en route en fonction de la température de la pièce. On peut régler des zones de chaleur ou des périodes de chaleur, également. De nombreux modules peuvent s'adapter sur des appareils plus anciens : vannes thermostatiques pour les radiateurs à boucle d’eau chaude, thermostats intelligents.

Pour économiser de l'énergie, vous pouvez régler vos volets roulants selon un scénario. A l'heure prévue, ils s'ouvriront pour profiter d'un maximum de luminosité.

Toutes ces technologies se pilotent à distance, via un smartphone, par exemple.

Passer tout en noir

De plus en plus de sites et logiciels proposent un "dark mode", c'est-à-dire une bascule des fonds blancs en noir. En plus de moins abîmer les yeux, cela économise la batterie de vos appareils mobiles et vous permet donc de les recharger moins souvent, donc de faire des économies d'électricités.

A l'autre bout de la chaîne, les serveurs informatiques de ces grandes entreprises réduisent leur coût en affichant des fonds noirs.

Votre Assistant·e Numérique se fera un plaisir de vous guider dans la mise en place des "dark mode".

Google sur fond blanc et Google en "dark mode"

S'équiper de prises connectées

Ce sont des nouveaux accessoires, pensés pour vous simplifier la vie et surtout prévus pour réaliser des économies. Elles coûtent entre 20 et 50€ l'unité, selon les marques et les caractéristiques. Demandez conseil à un Assistant Numérique.

Une prise connectée est un peu plus épaisse qu'une prise classique

Par exemple, si vous avez décidé de couper votre box quand vous ne l'utilisez pas, comme le recommande certains élus du gouvernement, vous pouvez programmer une prise connectée pour lui dire de couper l'électricité de votre box à 7h40, quand vous quittez votre domicile, puis de réenclencher l'électricité à votre retour, à 17h30.

Automatique et pratique, c'est ça le numérique !

Même chose avec votre enceinte connectée ou bien votre téléviseur. Ils se reconnecte au réseau électrique à votre retour et ne consomment plus rien pendant votre absence. Cela nécessite bien sûr d'avoir un rythme de vie établi et routinier.

Utiliser un éclairage intelligent

Une ampoule connectée

Après les prises connectées, pourquoi ne pas opter pour un éclairage connecté, à l'aide d'ampoules intelligentes ? En plus de fonctionner grâce à la technologie LED, bien moins énergivores, elles peuvent être programmées, par exemple pour s'éteindre à une certaine heure ou être équipée d'un détecteur pour s'allumer seulement quand quelqu'un passe (idéal la nuit). En prime, elles proposent généralement plusieurs ambiances et différentes intensités lumineuses, soit automatiques (selon la luminosité de la pièce, soit manuelles). Les prix de ces accessoires varient de 5 à 20€ par unité.

Installer un chauffe-eau connecté

Et un de plus ! Le chauffe-eau aussi peut être connecté. Son avantage ? Chauffer seulement l'eau dont vous allez vous servir, selon, là encore, une programmation. Si vous avez estimer un besoin précis, vous le notifiez à votre application et votre chauffe-eau ne consommera pas plus. Economie d'eau et d'électricité.

Chauffe-eau connecté

Votre fournisseur d'énergie peut vous aider

En visitant le site Internet de votre fournisseur d'énergie, il est fort probable qu'il vous présente votre consommation ainsi que les principaux postes. Vous serez capables de déterminer quels sont les objets les plus énergivores chez vous. L'ordinateur ? La TV ? A vous de jouer ensuite grâce aux conseils qui ont été donnés ici.

Avec EDF et moi, vous pouvez suivre votre consommation presque en temps réel

En résumé

Pour conclure cette page de conseils et d'astuces, pour faire des économies, le numérique peut être votre allié. Un conseiller du réseau Mon Assistant Numérique est là pour venir à votre domicile et ainsi vous aider à configurer l'ensemble de vos équipements.

Votre bons sens est aussi un atout. Quand vous n'utilisez pas un appareil, vous êtes à même de pouvoir le débrancher ou couper son alimentation électrique. Il faut juste y penser. Plus vous répéterez cette tâche, plus cela deviendra un automatisme.

Les informations données par votre fournisseur d'énergie sont aussi une aide précieuse pour cibler vos postes de consommation et ainsi décider si vous devez aménager des éléments spécifiques pour moins dépenser.

En suivant tous ces conseils, vous serez en mesure d'économiser de 20 à 50€ par an en électricité, seulement sur la partie "numérique" de votre habitation et de vos usages.

Bien sûr, nous rappelons que chacun est libre de faire ce qu'il souhaite mais nous trouvons cela tellement plus intéressant de pouvoir avoir la main sur sa consommation à l'aide d'outils, d'appareils ou d'accessoires technologiques.

Cet article a été écrit par
Fabien RAVAUD
Mon assistant numérique
Rochefort
Aller sur sa page

Vous aimez cet article ?
Ceux-là devraient vous intéresser :