C’est quoi la 5G ?

En 2020, vous allez entendre parler de la 5G. On estime d’ailleurs que 12% des smartphones vendus cette année en seront équipés.

On me pose la question : « la 4G n’est pas encore présente partout qu’ils veulent nous vendre la 5G !!! Pourquoi ? »

Oui, ils ont raison : À quoi sert la 5G ? Comment fonctionne la 5G ? Est-ce que la 5G est sécurisée ? …

Je vais tenter d’y répondre de la manière la plus simple qui soit, avec le moins d’éléments techniques, en expliquant et schématisant comme je le fais dans mon travail quotidien d’assistant numérique.


Une rupture technologique

Tout d’abord, ce n’est pas réellement une évolution de la 4G, comme on a pu voir avec le passage de la 3G ou la 4G. Il s’agit d’une rupture technologique car la 5G ne servira pas uniquement à la téléphonie mobile. De nombreux appareils en seront équipés pour un usage futur.

La « 6G » arrivera alors de nombreuses années après, la technologie 5G étant si importante qu’elle n’aura pas besoin d’évolutions rapides.

Conçue pour apporter des débits plus importants, un temps de latence bien plus faible qu’aujourd’hui, elle pourra supporter énormément de connexions en simultané.

De multiples usages dans de nombreux domaines. On pourrait dire que la 5G est une sorte de fibre optique sans-fil.

Pour télécharger un film de 1 Go, la 4G demande environ 1 à 2 minutes (plus près des 5, en réalité). En 5G, il ne faudra pas plus de 1 à 2 secondes, grâce, notamment à sa capacité à accueillir des connexions sans broncher. On estime qu’elle pourra connecter 10 fois plus d’appareils que la 4G qu’on connaît aujourd’hui. La plupart des objets connectés pourront alors utiliser les réseaux 5G sans risque de saturation, sans créer de « bouchons » sur le réseau.


Comment fonctionne la 5G ?

De façon très simple, ça ressemblera à une antenne (la même que la 4G ou la 3G), à ceci près qu’elle embarquera des centaines de « cellules » qui envoient des ondes.

C’est la variété de ces cellules qui permettra de connecter autant d’appareils sans risquer l’embouteillage !

Aujourd’hui, lorsqu’un zone 4G ou 3G est saturée (événement culturel, zone touristique…) l’opérateur n’a pas beaucoup de choix. Soit il implante une deuxième antenne ailleurs, soit il s’associe avec l’un de ses concurrents, soit il ne fait rien. La plupart des opérateurs choisissent la dernière option…

En 5G, il suffira soit d’activer à distance l’une des cellules, soit d’en « greffer » une autre sur l’antenne.

La première solution prendra quelques minutes et permettra de désengorger le réseau en une dizaine de minutes ; la deuxième solution prendra quelques jours. On est loin des mois nécessaires à l’implantation d’une nouvelle antenne.


La 5G, pour quel usage ?

Grâce à la 5G, on pourra connecter de très nombreux appareils sans risquer d’être en saturation.

Par exemple, les caméras dans les villes seront reliées en 5G. Plus besoin de dérouler des kilomètres de câbles. Elles seront consultables en direct par des millions de personnes en même temps.

Les capteurs aussi seront 5G. On parlera de « villes connectées ». L’information circulera plus vite, presque instantanément.

Les véhicules autonomes (voitures, drones…) se déplaceront grâce aux réseaux 5G, sa vitesse de communication permettra d’être tenu, seconde par seconde, de l’état du trafic routier.

La télémédecine fait figure de pionnière. On opère aujourd’hui à distance. Le médecin se trouve à Paris et le patient à Tokyo. C’est possible grâce à des réseaux développés pour de la grande vitesse. Ça deviendra commun avec la 5G.

On parle aussi du secteur de la robotique, des jeux vidéo hébergés sur Internet (eh oui, les consoles vont disparaître dans les 10 ans à venir) ou encore les automatismes industriels pourront dès lors profiter de la puissance de cette nouvelle technologie.

Bien sûr, la téléphonie mobile et l’informatique en bénéficieront. Pour les mêmes usages qu’aujourd’hui et de nouveaux à n’en pas douter…


A-t-on besoin de la 5G ?

La 5G va servir à de nombreux usages, on l’a vu précédemment. Aussi, il faut prendre en compte « l’envolée des données », c’est-à-dire l’augmentation du volume de données qu’on consomme chaque seconde, minute ou heure dans le monde. Ce volume augmente chaque année dans des proportions vertigineuses !

Les émissions en 4K, le streaming sur Netflix, les réseaux sociaux, les vidéos sur Youtube, les jeux vidéo en ligne et l’ensemble des objets connectés viennent littéralement pomper les ressources d’Internet.

C’est donc pour suivre l’évolution de l’usage dans le monde, des particuliers et des professionnels, que la 5G est nécessaire.


La 5G, c’est sécurisé ?

En plus d’être un réseau rapide et aisément évolutif, il est également pensé pour être très fiable et sécurisé.

Pourquoi est-ce si important ?

Prenons 2 exemples :

  • La voiture autonome a besoin d’être informée à chaque seconde de son trajet, de l’état de la route, de communiquer avec les autres véhicules, etc. Si elle est interrompue par une absence de réseau ou des lenteurs, c’est un réel danger !
  • La télémédecine a besoin d’être en permanence connectée à d’autres machines pour remonter des informations ou pour une opération longue distance. Nul doute que si la liaison est rompue, c’est un risque pour le patient.

Elle arrive quand la 5G ?

Dès cette année (en 2020) ! Mais on en sera conscient en réalité progressivement. D’abord parce qu’il n’y a pas beaucoup de téléphones équipés et, surtout, parce que le réseau est en cours de déploiement.

En réalité, la 5G arrivera en France en 2025. D’ici là, 2 téléphones sur 3 seront compatibles, ainsi que la majorité des appareils connectés.

Le dernier écueil, c’est que, pour diminuer les coûts, les opérateurs vont se servir de l’implantation de leur antenne 3G/4G et que, pour proposer de la 5G, le réseau doit être relié en Fibre Optique, ce qui n’est pas partout le cas. Chez les opérateurs Français (Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free), cette problématique technique est très disparate. Certains sont équipés à 70% en Fibre, d’autres le sont à 95%…


En attendant la 5G…

D’ici là, ne jetons pas nos téléphones. Il n’est pas non plus opportun de se ruer sur les mobiles 5G qui sont sortis… Il s’agit essentiellement de mobiles Chinois tels les Huawei, Xiaomi ou Oppo. Samsung , quant à lui, propose quelques modèles 5G, mais réservés au continent asiatique.

A propos de l’auteur…

Fabien RAVAUD est un entrepreneur dans les nouvelles technologies sur la côte Atlantique, dans la région de Rochefort, proche de La Rochelle.

Formateur professionnel et médiateur numérique, il accompagne les collectivités, les professionnels et les particuliers dans un rayon de 30 km autour de Rochefort dans l’apprentissage de l’informatique au sens large.

Retrouvez-le sur sa page et sur Facebook.

Donnez votre avis



Le bg du 69

il y a environ 2 semaines

cool

LOGO HD PND - copie

MonAssistantNumerique.com, le Réseau national de l'inclusion Numérique.

Formation en informatique sur-mesure , accompagnement numérique et assistance informatique des particuliers et des professionnels

Suivez nous

Prise de contact

Coordonnées

  • Réseau M@n, MAME, 49 Boulevard Preuilly, 37000 Tours
  • 02 46 65 05 65
  • contact@pratimedia.com

Trouvez votre assistant numérique

carte

Copyright 2019 Glide Company SAS © Tous droits réservés - A propos